VICTOIRE pour Lamine Dieng

Au bout de 13 ans de lutte contre le non lieu par les magistrats du système judiciaire en France, l’État français nous a enfin donné raison pour le meurtre de Lamine.

La France a admis sa responsabilité pour la violation du droit à la vie et la torture subie par Lamine.

Une victoire car c’est la reconnaissance du crime.

Nous avons gagné ce que la Cour Européenne des Droits de l’Homme permet d’obtenir : l’aveu de culpabilité de l’État.

Un message d’espoir pour les familles des victimes.

La bataille judiciaire pour la vérité est légitime, elles peuvent obtenir la reconnaissance du déni de justice français.

La lutte paiera collectivement.

Force et Amour.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.