Seine-Saint-Denis. Tirs de policiers à Rosny-sous-Bois

Deux enquêtes ont été ouvertes après des tirs de policiers à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), mardi 17 août 2021.

Une scène de panique dans les rues de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Mardi 17 août 2021, des motards de la police nationale ont fait usage de leurs armes de service avenue Jean-Jaures, en face de la passerelle piétonne de la gare RER.

Deux enquêtes ouvertes

Sur une vidéo virale diffusée sur les réseaux sociaux, les deux motards visent une voiture Mercedes classe A qui fait marche arrière et ouvrent le feu à neuf reprises en sa direction. Les policiers tentaient d’intercepter un véhicule en fuite depuis le Val-de-Marne. « Face à la tentative de passage en force du conducteur, les fonctionnaires de police ont été contraints d’ouvrir le feu », justifiait le maire de la Ville Jean-Paul Fauconnet.

Ce mercredi 18 août, les deux motards, membres des effectifs à moto du Val-de-Marne de la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) sont visés par une enquête pour « violences volontaires avec arme par personnes dépositaires de l’autorité publique », confiée à l’inspection générale de la police nationale (IGPN), a indiqué le parquet de Bobigny à l’AFP.

Quant au fuyard, son véhicule a été retrouvé abandonné peu après les faits. Selon une source policière, il s’est présenté blessé au cou à l’hôpital quelque temps après les faits. Son pronostic vital n’est pas engagé, d’après une source proche du dossier, auprès de nos confrères de BFM Paris.

Agé de 30 ans, il est visé par une enquête pour « refus d’obtempérer aggravé » et « violences avec armes », confiée à la brigade de sûreté territoriale du département. Les policiers, qui ont perquisitionné son domicile, ont interpellé sa compagne et sa sœur une fois que cette dernière ait jeté par la fenêtre un sac contenant un fusil et des munitions, a indiqué une source policière à l’AFP.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.